Le Deal du moment : -46%
Pull de Noël Batman DC Comics
Voir le deal
19.99 €

Histoire de masques

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

essais Histoire de masques

Message par Gillou91 le Sam 18 Avr 2020 - 19:08

Rappel du premier message :

Comme nous risquons bientôt de devoir se masquer pour sortir, un sacré modèle, pas vraiment discret mais très pro (avec filtres amovibles)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pour les trouver, c'est ICI, avec filtres inclus, à partir de 26 $.... C'est classe  bgb  

Autrement, il y a les versions artisanales, par de belles petites mains, du travail de pro => arrivage pour nous de 3 modèles, faits par Danielle, Madame Roger.... 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Leurs fabrications sont exemplaires, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] à Danielle !!!  Bisou Et GROS [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] à vous deux !!!

J'vous dit pas, porter ce genre de truc va être sacrément folklorique, dès que le mercure des thermomètres va monter....  Smile  J'ai testé quelques minutes la version "homme" du masque (le même que celui que porte Véro), à chaque expiration, de la buée se formait sur mes lunettes....


Bon, moins pire que lorsque je bossais pour BP  au cercle polaire (Nord) avec du -40°extérieur, lorsque j'entrais dans un local chauffé, mes lunettes givraient immédiatement....  Very Happy

___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gillou91
Gillou91
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas


essais Re: Histoire de masques

Message par JC HEMERY le Mar 21 Avr 2020 - 20:11

Bon ben là je renonce à commenter, docteur !

JC HEMERY
VIP 5000
VIP 5000


Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Crazy_Duf le Mar 21 Avr 2020 - 21:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:          Il n'a y bien que les échéances de livraisons qui reculent , le virus lui . . .
Et c'est pas faute de déployer des tonnes et des tonnes démonstratives . 
Tel ce mastodonte volant Ukrainien  à 3500 roues  !!!! 
Aaah ... On est fort hein ?  Razz Razz Razz     Sacré petit virus . . . va 
32 roues ça suffira What a Face
Crazy_Duf
Crazy_Duf
VIP 3000
VIP 3000

Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Flat Drôme le Mar 21 Avr 2020 - 21:57

      . . . et encore , je ne les écoute pas assidûment  !     t'imagines sinon ???  Very Happy
Et si tu savais ... j'arrive même  le soir  à compter les voiles du C de G en haute mer , pour pouvoir m'endormir !!! 
Heureusement pour moi , que la plupart du temps il est à quai !!!  Smile
Flat Drôme
Flat Drôme
VIP 5000
VIP 5000

Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Gillou91 le Mer 22 Avr 2020 - 1:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Suite de l'article (réservé aux abonnés)


La dernière manifestation de cette stratégie de l’embrouille a été donnée dimanche soir par le premier ministre Édouard Philippe, lors de sa conférence de presse fleuve (plus de deux heures) aux côtés de son ministre de la santé, Olivier Véran.
Édouard Philippe a annoncé une bonne nouvelle aux soignants, qui manquent cruellement de masques et sont contaminés par milliers : depuis que l’État dit en avoir commandé « 2 milliards » et a mis en place fin mars un « pont aérien » pour les rapatrier de Chine, les précieux matériels arriveraient à toute vitesse.
« Vous voyez sur le document qui vous est présenté que cette semaine, pour la première fois depuis longtemps, nous avons réussi à importer beaucoup plus de masques que ce que nous consommons en ce moment, a claironné le premier ministre. Ces bons chiffres nous permettent d’envisager un élargissement de la politique de distribution des masques [aux soignants, et même aux malades – ndlr] dans les prochaines semaines. » 
Ce document présenté par Édouard Philippe (ci-dessus), et intitulé « Garantir des masques pour les soignants », est en apparence spectaculaire. Depuis l’atterrissage du premier avion du « pont aérien » le 30 mars, la France a importé 178 millions de masques, avec une progression impressionnante : 34 millions la première semaine, puis 63 et 81 millions les semaines suivantes.


Mais les chiffres annoncés par le premier ministre sont en contradiction avec ceux présentés une semaine plus tôt par le directeur général de la santé (DGS), le professeur Jérôme Salomon.Dans un autre graphique présenté lors de la conférence de presse, la question des masques pour les soignants est cochée en vert (voir ci-contre). Le gouvernement estime donc avoir résolu le problème. 


Ces chiffres ne correspondent pas non plus aux livraisons recensées par Mediapart, notamment grâce aux données du site Flightradar24. Nos recherches suggèrent que le premier ministre n’a pas recensé les commandes de masques pour l’État (à destination du personnel soignant), mais l’ensemble des importations en incluant les volumes livrés aux entreprises et aux collectivités locales.
Contactés par Mediapart, Matignon et le ministère de la santé n’ont pas répondu.
L’écrasante majorité des masques commandés par l’État sont acheminés dans des Antonov-124 affrétés par le logisticien Geodis (filiale privée de la SNCF), qui atterrissent à l’aéroport de Paris-Vatry, dans la Marne. Chaque appareil peut transporter environ 10 millions de masques. 
Entre le 30 mars et le 9 avril, quatre Antonov ont atterri à Vatry. Selon le responsable du fret de l’aéroport, les commandes publiques représentaient « 70 ou 80 % » des 49 millions de masques livrés sur cette période. Soit 34 à 39 millions pour l’État, et 9 à 10 millions par Antonov.
Le 11 avril, Jérôme Salomon précisait, lors de son point presse quotidien, que l’État avait importé 35 millions de masques depuis le 30 mars. Ce qui correspond aux chiffres de l’aéroport de Vatry (quatre atterrissages, soit 9 millions en moyenne par Antonov).
Mais dans le graphique présenté par Édouard Philippe, 34 millions de masques ont été importés du 30 mars au 5 avril. Alors que seulement deux Antonov se sont posés à Vatry au cours de cette période, soit environ 20 millions de masques pour l’État.
Même incohérence lors des deux semaines suivantes. Le premier ministre annonce 63 millions de masques importés entre le 6 et le 13 avril, puis 81 millions du 14 au 19 avril. Alors que quatre puis trois Antonov se sont posés lors de ces deux périodes, ce qui correspond respectivement à environ 40 millions puis 30 millions de masques.

Au total, sur trois semaines, Édouard Philippe annonce 178 millions de masques importés, alors que les Antonov du « pont aérien » n’en ont livré qu’environ 90 millions à l’État.
On ignore si l’exécutif a affrété d’autres avions. Air France nous a indiqué participer au « pont aérien », sans aucun détail supplémentaire, tandis que Challenges a écrit que CMA CGM a livré des masques à l’État. Ces deux entreprises ont refusé d'indiquer à Mediapart si elles ont acheminé des masques commandés par le gouvernement. Lequel reste muet sur le sujet.
Édouard Philippe a-t-il gonflé artificiellement les chiffres ? Mediapart a demandé dimanche à Matignon, lors de la conférence de presse à laquelle n’assistait qu’une seule journaliste, officiellement pour des raisons sanitaires, s’ils incluaient les livraisons aux entreprises et aux collectivités locales. Le service de presse du premier ministre a refusé de nous répondre, et nous a demandé de « prendre attache » avec le ministère de la santé.
Nous avons donc contacté lundi à 9 h 13 le cabinet d’Olivier Véran, à qui nous avons laissé jusqu’à 18 heures pour nous répondre. Relancée, la conseillère presse du ministre nous a indiqué à 17 h 21 qu’elle tenterait de nous « apporter cette réponse dans les délais ». Le ministère est finalement resté muet.
L’exécutif refuse donc de dire à quoi correspond le volume des importations de masques, pourtant officiellement annoncé par le premier ministre en direct à la télévision. Et si Édouard Philippe a enjolivé les chiffres pour laisser croire que tous les masques importés correspondaient aux commandes de l’État.
Le gouvernement connaît pourtant les chiffres. Selon un article publié samedi par BFMTV, la veille de la conférence de presse d’Édouard Philippe, « le ministre de l’intérieur suit quotidiennement ces livraisons [de masques] et leur évolution en cellule interministérielle de crise ».
BFMTV indique avoir consulté un document, dont la nature n'est pas précisée, contenant un chiffre impressionnant : « 439 millions de masques ont été importés, et donc livrés, en France depuis le début de la crise du coronavirus. »
La période exacte au cours de laquelle ces masques ont été livrés n’est pas précisée. Et selon notre enquête, ce chiffre semble de nouveau correspondre à l’ensemble des importations, pas seulement celles de l’État.
Nous avons donc interrogé lundi à 9 h 10 le ministère de l’intérieur au sujet de ces 439 millions de masques importés, en laissant jusqu’à 18 heures pour répondre. « Nous vous invitons à vous rapprocher du service de presse de M. le Premier ministre », nous a-t-on répondu à 17 h 56 place Beauvau.
Avant les livraisons, cette stratégie mêlant embrouille et opacité était déjà à l’œuvre au niveau des commandes de masques. Elles seraient passées, entre le 21 mars et le 8 avril, de 250 millions à « pas loin des deux milliards », selon Olivier Véran.
Mais là encore, impossible de savoir si ce chiffre correspond seulement aux commandes passées à la Chine, ou s’il inclut aussi la production nationale. Interrogé par Mediapart lors d’une de nos précédentes enquêtes, le cabinet d’Olivier Véran a réussi à se contredire dans la même phrase, en indiquant que la commande d’un milliard de masques annoncée le 28 mars correspondait uniquement aux achats en Chine… et qu’il incluait la production française.
Alors même qu’il s’agit d’un sujet d’intérêt public majeur, à la fois pour les soignants et la population, les chiffres sur les commandes et les livraisons de masques chinois au gouvernement constituent un secret d’État. À l’opposé de la « transparence » tant vantée par l’exécutif.

___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gillou91
Gillou91
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Crazy_Duf le Mer 22 Avr 2020 - 5:39

Je te confirme Gillou seules 16 rotations des 2 Antonov 124 sont actées chez Géodis jusqu’à fin juin ce qui fera un maigre total optimiste de 160 millions de masque soit....une grosse goutte d'eau à moins qu'avec quelques affrètements du AN 225 et son volume de fret jusqu’à 250T fassent le joint....encore faut-il que la production soit à la hauteur en Chine Quid
Crazy_Duf
Crazy_Duf
VIP 3000
VIP 3000

Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Gillou91 le Mer 22 Avr 2020 - 9:58

Et toi Éric, dans ton boulot, « ils » vous en fournissent maintenant, de ce « précieux », ou êtes vous encore « à découvert »....

___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gillou91
Gillou91
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Crazy_Duf le Mer 22 Avr 2020 - 18:21

on a bossé à découvert jusqu'au 14 avril (avec des droits de retrait) et depuis le 15/04 on a des chirurgicaux mais pour environ 3 semaines. Nous avions un stock stratégique de FFP2 datant de 2011 mais le Gvt nous l'a réquisitionné pour les soignants (sauf pour les conducteurs de train...bien sur qui eux en ont depuis le début)
Crazy_Duf
Crazy_Duf
VIP 3000
VIP 3000

Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par mataïva66 le Mer 22 Avr 2020 - 22:21

Ca "commence" entre guillemets...à devenir une histoire de fous, cette histoire de masque !!! Smile Smile

Faut arrêter maintenant, je pense, de prendre les gens pour des cons !! Exclamation

Je sens que ça va pas tarder à péter cette histoire... Paf

___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
mataïva66
mataïva66
VIP 8000
VIP 8000

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Flat Drôme le Mer 22 Avr 2020 - 22:48

       Ils attendent juste d'être en capacité de pouvoir fournir (moyennant achat/paiement) la population 
pour que cela devienne une nouvelle arme , non pas de protection mais de répression financière ! 
A défaut d'avoir dans l'immédiat des radars opérationnels , il faut trouver des palliatifs rémunérateurs .
On va en reparler plus vite qu'on ne le pense ,  pour ça !  Razz
Flat Drôme
Flat Drôme
VIP 5000
VIP 5000

Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Crazy_Duf le Jeu 23 Avr 2020 - 2:57

en fait il faut 24 millions de masques par semaine pour les soignants, sachant qu'on en produit 8/10 millions par semaine + 2 Antonovs à 8/10 millions chaque semaine ......ça suffit juste pour eux
Donc pour les autres il n'y en a pas !!!! me tarde de voir le PLAN de Edouard pour dé-confiner
Paf Paf Paf
Crazy_Duf
Crazy_Duf
VIP 3000
VIP 3000

Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par fufu1400 le Jeu 23 Avr 2020 - 12:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
fufu1400
fufu1400
4000 tr/mn
4000 tr/mn


Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Gillou91 le Jeu 23 Avr 2020 - 13:25

😂😂😂

___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gillou91
Gillou91
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par mataïva66 le Jeu 23 Avr 2020 - 13:44

J'aime bien la dernière photo... Surprised

___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
mataïva66
mataïva66
VIP 8000
VIP 8000

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par roda16 le Jeu 23 Avr 2020 - 15:54

Excellents  Very Happy Surprised dans notre village ils ne distribuent pas de masques, mais ils fournissent du tissus pour en fabriquer  Wink Smile

___https://www.porsche-996-997.com___
roda16
roda16
roda16
VIP 5000
VIP 5000

Age : 73

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Flat Drôme le Jeu 23 Avr 2020 - 16:03

      Fait du hasard ou pas ?  Voilà ce qui tourne sur mon PC depuis qq jours !!!  Smile Very Happy Very Happy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Flat Drôme
Flat Drôme
VIP 5000
VIP 5000

Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Gillou91 le Jeu 23 Avr 2020 - 21:37

Quelques vérités cinglantes......


Les petites couturières. Bonjour Facebook !
Bon... faut qu'on cause.
Ca fait des semaines que je bouillonne et depuis quelques jours je n'en peux plus, alors que le covid fait couler tant d'encre et de salive, y'a un sujet que je trouve extrêmement grave, et dont PERSONNE ne parle nulle part.

L'état il a rétabli l'esclavagisme pour les couturières, ou bien...?

Sans blague. Je gravite dans le milieu de l'artisanat et des petits créateurs, alors autour de moi il y a pas mal de couturières, toutes des femmes, qui sont indépendantes, souvent sous le statut de la micro entreprise. Toute l'année elles fabriquent des petites collections de vêtement, de bijoux, ou proposent leurs services et d'habitude elles s'en sortent même si pour beaucoup le quotidien est assez précaire.
Quand la fermeture des commerces non indispensables a été décrétée, puis le confinement généralisé, elles ont perdu toute source de revenus, elles n'ont pas le droit au chômage évidemment puisqu'elles sont indépendantes et si certaines ont touché un peu d'aide c'est uniquement parce qu'elles ont fait un mauvais début de mois de Mars (il fallait avoir fait moins de 50% de son chiffre d'affaire de Mars l'année dernière pour espérer toucher le complément, or quand on est créateur le chiffre d'affaire dépend de trucs totalement aléatoires, comme la date des salons, donc d'une année à l'autre c'est difficilement comparable)... Bref. Elles étaient dans la merde pour la plupart, comme beaucoup d'indépendants ceci-dit.

Sauf que j'en connais pas une seule qui a arrêté de bosser.

Très rapidement au début de l'épidémie, la question des masques a pris beaucoup de place dans le débat publique. Il n'y en a pas assez et malgré les essais de nos dirigeants pour noyer le poisson et essayer de faire venir des stocks d'un peu partout, c'était clairement pas suffisant.
Alors partout en France les couturières se sont mobilisées ! Au début du confinement j'ai vu un nombre incroyable d'appels à bénévoles lancés dans toutes les directions. Et la mobilisation a été carrément au rendez-vous, les couturières se sont assises derrières leur machine pendant des heures, mis leur famille de côté pendant ce temps là, elles ont pioché dans leurs tissus, dans leurs élastiques, dans leurs fils, elles ont utilisé leur électricité et elles ont produit des masques pour les soignants qui en avaient bien besoin. BEAUCOUP de masques. Vraiment BEAUCOUP. J'ai vu défiler régulièrement leur avancée sur les réseaux sociaux, « je couds mon X00ème masque ! », souvent des chiffres avec deux zéros. Va savoir à combien elles en sont aujourd'hui...

A vingt heures tout le monde applaudit les soignants, puis on s'est rendu compte que tous les petits travailleurs, la caissière, l'éboueur, le personnel d'entretien... lui aussi risquait sa vie pour nous et méritait aussi un peu d'attention. On en a parlé aussi, trop souvent pas autant qu'ils le méritent, mais on en parle.
Les couturières ont fait des masques pour les soignants en priorité, puis pour beaucoup ensuite elles en ont fait pour toutes ces petites mains. Elles n'ont pas arrêté. Mais elles font leur boulot, celui qui leur permet de vivre au quotidien.

Sauf que se sont les seules personnes autour de moi à exercer leur boulot sans être payées.

Ca m'a sauté aux yeux il y a une grosse semaine, quand une amie couturière a posté une vidéo sur son compte instagram, elle faisait cette semaine là du bénévolat à l’hôpital de Lille. L’hôpital a aménagé toute une partie d'un bâtiment pour accueillir les couturières qui leur sont indispensables. Mon amie racontaient qu'elles étaient environ 40 couturières à venir quotidiennement pour coudre bénévolement, car après les masques, se sont les surblouses dont les soignants manquent. L’hôpital en a besoin de 6000 par jour.
Et là ça m'a frappé. 6000 surblouses par jour ! C'est énorme, on est sur une quantité presque (non, pas "presque") industrielle ! Ces couturières qui cousent pendant des heures, pour un service publique, sans être payées... mais y'a un sérieux truc qui cloche en fait !
Alors ok, maintenant on leur fournit le tissu, mais le fil, les aiguilles c'est souvent pour leur pomme et l'usure de leurs coûteuses machines (qui prennent cher!) aussi, le temps de travail compte pour du beurre aussi. Et alors que la plupart ont déjà donné pour plusieurs centaines d'euros de matière première, tout cela ressemble a un sacré merdier ! A quel moment on fait bosser des gens gratuitement pour un service public ? Surtout quand le service réclamé est indispensable pour la santé de tous ! Je veux dire s'il y a bien un sujet sur lequel il ne faut pas faire d'économie en ce moment c'est bien là !

Quand le bénévolat devient un système d'état on peut dire qu'on a touché le fond, non ? Parce qu'elles sont supers sympas les couturières, mais à quel moment leur empathie pour les personnes qui risquent leur vie, on décide qu'elle a une limite ? Je pensais bêtement que le « tout travail mérite salaire » était acquis de longue date maintenant, et qu'on aurait pas à revenir dessus. Bah si visiblement.

Alors ok, dans la précipitation, dans l'urgence, que tout cela se soit mis en place comme ça, injustement, c'est dégueulasse, mais bon, je peux comprendre. Mais là, un mois après, est ce qu'on peut pas ouvrir les yeux ?

Visiblement on peut pas.

Après avoir eu cette prise de conscience devant cette vidéo cette fois-là, j'ai rongé mon frein pendant plusieurs jours. J'aurai pas du, mais je savais pas trop comment amener le sujet, l'idée c'est évidemment pas de faire culpabiliser les couturières, car soyons clair, c'est beau l'élan de générosité qu'elles ont eu, et on devrait pas regretter un truc pareil. Puis j'ai eu ma mère, pas couturière du tout, au téléphone, elle vit en Picardie, et sa ville a lancé un grand appel au bénévolat pour coudre 30.000 masques pour en donner à tous les habitants. Ma mère y a répondu, on lui a donné un kit pour réaliser 50 masques (sans le fil dedans d'ailleurs). Alors j'imagine bien que certaines personnes (les couturières en fait probablement) vont en faire plus, mais si tu divises 30.000 par 50 ça fait 600 personnes qui vont passer plusieurs heures à bosser pour une mission d’intérêt général sans être payées. Enfin à l'échelle d'une petite ville de Picardie quoi. On peut se questionner aussi sur la dangerosité de laisser autant de bénévoles potentiellement porteur du virus sans le savoir, fabriquer des masques, mais c'est un autre débat. Le soucis c'est que le soir même je discutais avec l'amie couturière dont je parlais plus haut et elle m'apprenait que l'appel ne se limite pas à cette petite ville. En fait elles s'y mettent toutes. A Lille c'est un appel pour plusieurs centaines de milliers de masques cousus bénévolement qui est lancé.

Et les couturières commencent à être vénères.

Tu m'étonnes. Parce que Lille qui a quand même le budget d'une grande ville, dans un ancien bassin textile où les couturières ne manquent pas, qui fait un appel au bénévolat, franchement, c'est du foutage de gueule non ? Lille peut pas faire un appel d'offre ? A quel moment on se dit que peut-être toutes ces femmes (parce que c'est quasi toujours des femmes, hein) elles méritent un SALAIRE pour ce qu'elles font ? Pour la mission primordiale qu'on leur demande ? Je veux dire, c'est leur boulot ! Une heure à coudre des masques c'est pas une heure de perdue comme dans les autres boulots ? Une heure qu'elles ne passent pas sur leurs futures collections, dont elles vont avoir cruellement besoin pour pas se retrouver sans un sous à la sortie du confinement, une heure à ne pas s'occuper de leur famille, une heure qu'elles passent à coudre des masques ça a moins de valeur qu'une heure à faire une autre profession ? Et puis franchement je suis pas couturière mais le rectangle plissé là, j'ai avis que les enchaîner pendant dans heures ça doit pas être le boulot de couturière le plus stimulant qu'elles ont fait. Franchement je dois reconnaître que ça me donne pas du tout envie, à moi.
Tu sais ce qu'elles ont eu les couturières comme récompense pour ce boulot ? Des médailles virtuelles. Super.

Pour info, la ville de Roubaix, pourtant pas la ville la plus riche du coin, a trouvé le moyen de rémunérer les couturières, elle, comme quoi, on peut.

Petite précision que je rajoute alors que mon post commence a être partagé massivement, je ne dis pas que le bénévolat c'est mal, parce que clairement, c'est bien, mais on est passé de couturières qui se donnent pour des individus : un masque pour le voisin pharmacien, un maque pour la sœur caissière, un masque pour le copain infirmier, et pour ce cousin sage-femme, etc... À des institutions et des entreprises qui considèrent que ça devrait être gratuit aussi pour elles. Oui pour proposer du bénévolat quand on est le bénévole, non pour réclamer des bénévoles quand on est pas une association a but non lucratif et qu'on a les moyen d'embaucher ou de payer un produit. Surtout quand l'argent c'est celui de l'état à une époque où les vannes sont ouvertes massivement pour tout le reste. J'imagine que lorsqu'on fait fabriquer de nouveaux respirateurs, on trouve ça normal de libérer le budget pour.

Et c'est pas fini.

Depuis quelques jours je vois passer leur posts, et le ton change, elles en ont ras le bol. Je les comprends. La plupart continuent à trouver normal de travailler bénévolement pour les soignants, mais certaines ont commencé, quand elles ont réussi à canaliser un peu le manque de masques, à en proposer pour les particuliers, car il y a évidemment aussi une grande demande. Elles ont alors proposé de vendre leurs masques...

Petit aparté que je rajoute ici, vous êtes nombreuses à dire "okay pour continuer à faire des masques pour les soignants, mais on va pas travailler gratuitement pour les particuliers et les entreprises". Mais il y a un soucis. "Les soignants" c'est une catégorie PROFESSIONNELLE, "les soignants" ce sont des gens qui sont payés (enfin y'aurait surement à dire là aussi) par un employeur et cet employeur c'est à lui normalement de payer pour les protections qui sont liées à la dite profession. En réalité ça devrait être beaucoup moins logique de les aider bénévolement que de le faire pour des particuliers, pour des individus (dans lesquels il y aussi des soignants, vous voyez la nuance ?). Réfléchir si on veut faire du bénévolat au cas par cas (oui quand c'est un aide soignant qui demande pour son équipe, ou cette famille que je ne connais pas mais qui n'a clairement pas les moyens de s'offrir des masques...) Mais clairement dire non quand la demande vient d'une structure, de l'employeur d'un corps professionnel tout entier, quand on demande pas "un" masque, ou deux ou douze, mais des centaines, des milliers...

Mais bref. Les couturières en sont venues à mettre un prix sur leurs masques et à le proposer à ceux qui sont en demande. Et là le drame !
Elles se font insulter de toutes parts par des abrutis qui leur reprochent de se faire de l'argent sur le dos de la crise ! PARDON ?!? Surtout que beaucoup d'entre elles, ne se payent même pas sur le prix proposé, tout juste se remboursent leur matière première et les charges, celles comme l’électricité, ou celles qu'elles auront à payer à l'état à partir du moment où elles vendent leur produit. Mais quand bien même elles se feraient un peu payer leur travail, où est le soucis ?!? Est ce que les mêmes abrutis s'attendent à ce que le boulanger leur file leur baguette gratuitement aussi parce que c'est la crise ? Je dis plus haut au couturières de voir au cas par cas si ça vaut le coup en son âme et conscience de faire du bénévolat, mais clairement une partie de la population se croit l'exception a qui tout est dû.

On est sur l'exemple même des petites travailleuses indépendantes, le genre de personnes qui vous rendent fiers quand vous leur achetez quelque chose, parce que vous faites marcher le monde dans le bon sens, parce que lorsque vous leur donnez un peu d'argent vous êtes certain d'aider une famille à vivre plutôt que d'enrichir des gros actionnaires. Et ce sont sur ces personnes là, qui se démènent depuis des semaines, sur lesquelles des abrutis choisissent de frapper. Bravo.

Dans l'indifférence générale.

Alors je suis certainement pas la mieux placée pour parler de tout ça, pour vous parler de leur quotidien, mais je vois que les posts qu'elles commencent à partager ne font pas vraiment de bruit, que les commentaires sont occupés majoritairement par elles mais que ça ne se propage pas beaucoup plus loin. Alors moi qui ne suis pas concernée, je voulais juste en parler, juste essayer aussi de dire « moi non plus je ne trouve pas ça normal ». Et si je peux ouvrir les yeux de quelques personnes qui n'ont pas de couturières dans leur entourage au passage, et qui arrivent à aller au bout des romans que j'écris, tant mieux. Parce que ce problème est je crois vraiment plus grave qu'il n'y paraît. Parce qu'on se pose tous les questions sur l'après confinement, parce qu'on a tous peur que pour sauver l'économie qui s'est cassée la gueule pendant deux mois, on perde des acquis sociaux acquis depuis des siècles. Oui, vous pouvez avoir peur, visiblement on attend pas le déconfinement pour ça. Le bénévolat en système ce n'est pas juste. Ce n'est pas bien. Arrêtons le massacre.

EDIT : depuis que j'ai écrit mon message, la ville de Lille a commencé à payer des couturières professionnelles. On ne m'a pas évoqué en revanche une rétribution qui permet de compenser l'engagement en temps, en matériel et en charges.

___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gillou91
Gillou91
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Macmarcus le Jeu 23 Avr 2020 - 22:04

Je ne savais pas qu'il y avait eu un appel général aux dons de masques. C'est terrible ça...les autorités publiques manipulant des bénévoles, en les mettant au boulot, sous prétexte de bienveillance et de solidarité ?! On change complètement le terme de "bénévole" qui est avant tout celui du "volontariat". C'est comme si on était revenu au XVIIIème siècle quand on exploitait des femmes qui n'avaient que le droit de ne rien dire, et à être sous l'emprise des ecclésiastiques.
Un trophée de plus pour notre gouvernement...
Macmarcus
Macmarcus
9000 tr/mn
9000 tr/mn


Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Fred2401 le Jeu 23 Avr 2020 - 22:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je ne savais pas qu'il y avait eu un appel général aux dons de masques. C'est terrible ça...les autorités publiques manipulant des bénévoles, en les mettant au boulot, sous prétexte de bienveillance et de solidarité ?! On change complètement le terme de "bénévole" qui est avant tout celui du "volontariat". C'est comme si on était revenu au XVIIIème siècle quand on exploitait des femmes qui n'avaient que le droit de ne rien dire, et à être sous l'emprise des ecclésiastiques.
Un trophée de plus pour notre gouvernement...
Bien sûr ça n'est pas normal, voire indigne de la soi-disant 6ème puissance mondiale mais si ça peut sauver des vies .... l'heure n'est pas à la polémique !!! C'est à la fin de la foire que l'on compte les bouzes !!!
Fred2401
Fred2401
VIP 2000
VIP 2000

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Macmarcus le Jeu 23 Avr 2020 - 23:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je ne savais pas qu'il y avait eu un appel général aux dons de masques. C'est terrible ça...les autorités publiques manipulant des bénévoles, en les mettant au boulot, sous prétexte de bienveillance et de solidarité ?! On change complètement le terme de "bénévole" qui est avant tout celui du "volontariat". C'est comme si on était revenu au XVIIIème siècle quand on exploitait des femmes qui n'avaient que le droit de ne rien dire, et à être sous l'emprise des ecclésiastiques.
Un trophée de plus pour notre gouvernement...
Bien sûr ça n'est pas normal, voire indigne de la soi-disant 6ème puissance mondiale mais si ça peut sauver des vies .... l'heure n'est pas à la polémique !!! C'est à la fin de la foire que l'on compte les bouzes !!!

Exorbité T'as bien vu dans l'article qu'on parle de gens qui bossent, qui sont précaires (indépendantes), qui mettent la main à leurs poches (pour acheter des tissus) pour fabriquer les masques des autres, qui créent des tensions en se faisant insulter par autrui, et qui peut-être n'ont rien à bouffer dans leur assiette à la fin de leur journée ?! Et de le dénoncer serait une polémique ?
Et tu oses terminer ta phrase par la métaphore d'un bestiaire ? Non mais on est où là ? On est plus au XVIIIème siècle par ta remarque, on est au moyen-âge là ! ooh:BigEye:
Macmarcus
Macmarcus
9000 tr/mn
9000 tr/mn


Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Gillou91 le Jeu 23 Avr 2020 - 23:43

Je partage le témoignage d'un membre du forum, dont sa fille est justement confrontée au manque criant de matériel, du vécu en milieu hospitalier...

Je me permets de le citer  clin

"C'est toujours la galère pour les masques. Le préfet du Bas Rhin, avec l'autorisation de son ministre de tutelle, avait réquisitionné tous les masques des Bouches du Rhône au début de la pandémie.
Bien sûr,  il n'a pas manqué de rassurer les responsables locaux et la délégation départementale de la santé , de leur promettre, un envoie 3 millions de masques sous 30 jours...

C'était le 12 Mars, depuis ce Monsieur est aux abonnés absents ...

Imagine, les conditions catastrophiques dans lesquelles ont travaillé le personnel soignant, les pharmaciens, les ambulanciers, pompiers etc... Ma fille  a vu des des collègues de travail attraper le covid, dans l'indifférence absolue. Un truc de dingues ! D'ailleurs, plusieurs soignants sont toujours en réanimation, et ce ne sont pas des obèses, ni des personnes âgées, ni diabétiques. Ce sont des jeunes de 25/ 40 ans.

Les grossistes qui alimentent à petite dose les hôpitaux, avouent (depuis le 30 Mars !!!) que les grosses quantités de masques ne seront dispo qu'à partir du 15 Juin....
"


angel

Des masques FFP3 pour les ouvriers d'Airbus Industrie alors que les hôpitaux étaient en manque de masque FFP2 ou chirurgicaux...  Razz





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La suite, réservée aux abonnés....

En déplacement, mardi 31 mars, dans une usine de fabrication de masques chirurgicaux, le président de la République Emmanuel Macron a cité beaucoup de chiffres sur les approvisionnements en cours, afin de rassurer les Français qui s’inquiètent de la pénurie de ce matériel médical essentiel pour la protection des soignants.
Beaucoup de chiffres, sauf un : « 1200 ».
« 1200 », comme le nombre officiel de personnels de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), le vaisseau amiral des hôpitaux publics français, qui ont été contaminés par le Covid-19 depuis le début de l’épidémie.
« 1200 », comme la preuve de la vulnérabilité des soignants, « au front chaque jour », comme le dit le chef de l’État, mais bien souvent sans protection adaptée contre le virus.
« 1200 », comme le résultat de l’impéritie du pouvoir politique face à une crise sanitaire d’une ampleur et d’une violence inédites.

Mediapart publie aujourd’hui les résultats d’une enquête de plusieurs semaines qui retrace les nombreux dysfonctionnements au sommet de l’État, depuis le mois de janvier jusqu’à ce jour. Un mensonge d’État qui a conduit la France à l’impensable : la pénurie de masques de protection pour ses soignants face au Covid-19 et pour sa population en général.

Basée sur de nombreux témoignages et documents confidentiels, auxquels nous avons pu avoir accès, notre enquête démontre que :

  • Fin janvier et début février, le ministère de la santé, conscient de la faiblesse des stocks d’État, n’a décidé de commander qu’une très faible quantité de masques, malgré des alertes internes. Le matériel a de surcroît mis plusieurs semaines à arriver.


  • Après ce premier fiasco, l’État a créé, début mars, une cellule interministérielle dédiée à l’achat de masques. Mais là encore, le bilan s’est avéré catastrophique : lors des trois premières semaines de mars, la cellule n’a pu obtenir que 40 millions de masques, soit l’équivalent d’une semaine de consommation au rythme contraint actuel. La cellule a notamment raté plusieurs possibilités de livraisons rapides.


  • Le gouvernement a caché cette pénurie pendant près de deux mois et, en fonction des stocks, a adapté ses consignes sanitaires sur le port du masque. Fin février, le directeur général de la santé préconisait un masque pour toute personne en contact avec un porteur du Covid. Un mois plus tard, la porte-parole de l’exécutif déclarait que c’était inutile…


  • Des entreprises dans des secteurs « non essentiels » de l’économie ont continué à consommer des masques, pour des raisons économiques. Exemple : l’avionneur Airbus, qui semble avoir bénéficié d’un traitement de faveur. Dans le même temps, des personnels soignants continuent à travailler sans ces masques protecteurs, faute de stocks suffisants.


  • Le gouvernement tente désormais de renflouer les stocks, avec une stratégie à 180° : il faut préparer la sortie de confinement, « où on sait qu’il faudra massivement équiper » la population, ainsi que l’a admis la secrétaire d’État à l’économie, Agnès Pannier-Runacher, dans une réunion dont Mediapart a obtenu l’enregistrement.


Voici l’histoire d’une tragédie en sept actes.
*
:diamonds: ACTE I (fin janvier 2020). Mensonge sur une pénurie
« La grande erreur aux États-Unis et en Europe est, à mon avis, que la population ne porte pas de masque. » Dans le très sérieux magazine américain Science, un haut scientifique chinois a rappelé, le 27 mars, une évidence face au coronavirus, qui « se transmet par les gouttelettes respiratoires » : « Il faut porter un masque. »
« Le simple fait de parler peut transmettre le virus, a souligné George Gao, directeur général du Centre chinois de contrôle et de préventions des maladies, qui fut en première ligne dans la lutte contre le Covid-19. De nombreux individus atteints sont asymptomatiques, ou ne présentent pas encore de symptômes : avec un masque, on peut empêcher les gouttelettes porteuses du virus de s’échapper et d’infecter les autres. »
Le problème : mi-janvier, au début de l’épidémie en Chine, les stocks de masques sont quasi inexistants en France.
Selon nos informations, on dénombre alors moins de 80 millions de masques dits « chirurgicaux » – plus 80 millions supplémentaires commandés avant l’épidémie, mais pas encore livrés – et zéro en stock de masques dits « FFP2 ». Les premiers sont des masques anti-projection de base, destinés à la population, avec une durée de vie limitée à quatre heures. Ils ne protègent pas ceux qui les portent, mais empêchent ces derniers de contaminer d’autres personnes par leurs postillons.
Les seconds – ainsi que leur version haut de gamme, les FFP3 – sont, eux, des masques de protection respiratoires à destination du personnel soignant. Seuls les FFP2 et FFP3 protègent leurs porteurs. En cas de pandémie, il faut pouvoir en distribuer, au minimum, à tous les personnels de santé les plus exposés : soignants hospitaliers, médecins de ville, pompiers, ambulanciers… Et pourtant, la France n’en a aucun en stock.
Ce choix n’est pas celui du gouvernement actuel mais de son prédécesseur. En 2013, la ministre de la santé, Marisol Touraine, avait en effet décidé de supprimer les stocks stratégiques de l’État et de transférer cette compétence aux employeurs, qu’ils soient privés ou publics, désormais chargés « de constituer des stocks de masques pour protéger [leur] personnel ».
Au lieu de jouer la transparence sur cette pénurie – qui n’est pas de son fait –, et d’expliquer que le peu de stock disponible sera réservé en priorité aux soignants, le gouvernement d’Édouard Philippe choisit de ne pas informer les Français. Et d’utiliser de faux arguments sanitaires pour masquer des stocks insuffisants. Il expliquera ainsi tour à tour que les masques sont inutiles pour la population générale, puis qu’ils ne sont pas efficaces car les Français ne savent pas les porter, pour désormais, sur le tard, tenter d’équiper « massivement » la population afin de sortir du confinement.
*
:diamonds: ACTE II (fin janvier – fin février). Une réaction lente et insuffisante

Nous sommes en janvier. Dans l’entourage du professeur Jérôme Salomon, le directeur général de la santé, on s’inquiète déjà, selon les informations recoupées de Mediapart : les responsables politiques n’osent pas avouer à la population que les masques risquaient de manquer, et préfèrent dire dans un premier temps que les masques sont inutiles, jusqu’à ce que les commandes arrivent.
Le 24 janvier, quelques heures avant la confirmation de trois cas européens (et français) de coronavirus, la ministre de la santé Agnès Buzyn se veut rassurante à la sortie du Conseil des ministres : « Les risques de propagation du virus dans la population [française – ndlr] sont très faibles. »

Deux jours plus tard, tandis que l’agence européenne de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) requalifie à la hausse le risque d’importation en Union européennela ministre dissuade, sur RTL, de porter le masque chirurgical, qui n’est utile, dit-elle, que « quand on est malade ». Elle relativise : « Quand vous croisez quelqu’un dans la rue, le risque d’attraper le virus est faible. » Elle affirme aussi que « des dizaines de millions de masques [sont] en stock, en cas d’urgence », que « tout cela est parfaitement géré par les autorités ». « Et si un jour il fallait porter un masque, nous distribuerions le masque, il n’y a absolument aucune raison d’aller en acheter », ajoute-t-elle.
Les Français font tout l’inverse. Dès la mi-janvier, « beaucoup de gens se sont rués dans les pharmacies pour acheter des masques, dans les magasins de bricolage, en ligne, partout. Ça a beaucoup vidé les stocks », a indiqué, lors d’une réunion interne confidentielle, le directeur commercial pour la zone Ouest Méditerranée du fabricant américain 3M, l’un des leaders mondiaux des masques. D’autant plus que « beaucoup de masques qui étaient stockés en France sont partis en Chine ou ailleurs ». La pénurie dans le circuit commercial a été si violente que 3M « a arrêté dès la fin janvier de fournir les pharmacies » françaises et « priorisé vers les hôpitaux », poursuit le directeur commercial. 
Les propos d’Agnès Buzyn sont aussi en décalage complet avec la réalité vécue au même moment par la cellule de crise du ministère de la santé, qui planche sur un plan d’action pour les différents stades de l’épidémie. Composée de 25 personnes, issues du CORRUSS (le centre de veille du ministère) et de la sous-direction « veille et sécurité sanitaire », cette cellule s'alarme des maigres stocks de masques. « On a commencé à s’inquiéter et on s’est mis en ordre de bataille pour acheter massivement fin janvier », confie à Mediapart, sous le couvert de l'anonymat en raison de sa fonction, un membre de la cellule de crise. 
Le 24 janvier, la Direction générale de la santé (DGS) saisit l’agence Santé publique France (SPF), sous la tutelle du ministère, pour faire un inventaire des stocks de matériel médical. Le 30 janvier, elle lui demande d'acquérir « dès que possible » 1,1 million de masques FFP2 seulement, selon un document obtenu par Mediapart :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]La commande d'équipement de protection ordonnée par la Direction générale de la Santé (DGS) le 30 janvier 2020. :copyright: Document Mediapart

S’agissant des masques chirurgicaux, la DGS ne préconise pas de nouvel approvisionnement autre que la commande de 80 millions de masques, déjà passée avant l’arrivée de l’épidémie et destinée à atteindre un stock national d’environ 160 millions. Cela semble alors suffisant aux yeux des autorités sanitaires.
Le 7 février, nouvelle demande de la DGS à SPF. Il s’agit cette fois d’acquérir 28,4 millions de FFP2, à travers « une procédure accélérée d’achat », en contactant seulement les trois gros producteurs français. Du côté des masques chirurgicaux, aucune commande supplémentaire n’est passée. Pire : la DGS ordonne de sortir des stocks 810 000 chirurgicaux ayant une date de péremption courte (31 mars, 31 août 2020), à destination de la Chine…
Deux semaines après la première saisine, les résultats sont catastrophiques. Au 12 février, sur les 28,4 millions de FFP2 demandés, SPF n’en a reçu que 500 000 et en a commandé 250 000 autres, pas encore livrés. Et sur les 160 millions de chirurgicaux espérés, 30 millions manquent encore, commandés mais toujours pas livrés. 
L’inquiétude monte inévitablement au sein du ministère de la santé, qui s’alarme des difficultés d’approvisionnement, et de la lenteur de Santé publique France. Lors d’une réunion interne sur le sujet, le 11 février, il est acté qu’atteindre l’objectif de 28,4 millions de masques FFP2 est compromis. Ce qui n’empêche pas le nouveau ministre de la santé, Olivier Véran, de claironner, à plusieurs reprises, le 18 février, au micro de France Inter, que la « France est prête » face au « risque pandémique ».
Comment expliquer ce fiasco ? Le ministère fait valoir qu’il s’est heurté à un marché très concurrentiel – offre limitée, demande accrue à travers le monde, prix en hausse –, notamment face aux Asiatiques, qui possèdent déjà leurs canaux d’approvisionnement habituels.
Mais le gouvernement a objectivement commis plusieurs erreurs : des commandes en très faibles volumes, trop tardives, dispersées – chaque ministère commande de son côté, pesant moins dans les négociations – et, enfin, l’usage de procédures de marchés publics inadaptées à l’urgence. Y compris au niveau européen. 


Dernière édition par Gillou91 le Ven 24 Avr 2020 - 0:23, édité 1 fois

___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gillou91
Gillou91
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par roda16 le Ven 24 Avr 2020 - 7:54

Pensez vous que l'on peut présenter ça aux "Bleus" lors d'un contrôle !  Surprised

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

___https://www.porsche-996-997.com___
roda16
roda16
roda16
VIP 5000
VIP 5000

Age : 73

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par fufu1400 le Ven 24 Avr 2020 - 7:56

Surprised excellent !
fufu1400
fufu1400
4000 tr/mn
4000 tr/mn


Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Fred2401 le Ven 24 Avr 2020 - 8:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je ne savais pas qu'il y avait eu un appel général aux dons de masques. C'est terrible ça...les autorités publiques manipulant des bénévoles, en les mettant au boulot, sous prétexte de bienveillance et de solidarité ?! On change complètement le terme de "bénévole" qui est avant tout celui du "volontariat". C'est comme si on était revenu au XVIIIème siècle quand on exploitait des femmes qui n'avaient que le droit de ne rien dire, et à être sous l'emprise des ecclésiastiques.
Un trophée de plus pour notre gouvernement...
Bien sûr ça n'est pas normal, voire indigne de la soi-disant 6ème puissance mondiale mais si ça peut sauver des vies .... l'heure n'est pas à la polémique !!! C'est à la fin de la foire que l'on compte les bouzes !!!

Exorbité T'as bien vu dans l'article qu'on parle de gens qui bossent, qui sont précaires (indépendantes), qui mettent la main à leurs poches (pour acheter  des tissus) pour fabriquer les masques des autres, qui créent des tensions en se faisant insulter par autrui, et qui peut-être n'ont rien à bouffer dans leur assiette à la fin de leur journée ?! Et  de le dénoncer serait une polémique ?
Et tu oses terminer ta phrase par la  métaphore d'un bestiaire ? Non mais on est où là ?  On est plus au  XVIIIème siècle par ta remarque, on est au moyen-âge là ! ooh:BigEye:

C'est pas tant que de le dénoncer soit une polémique, mais surtout que c'est complètement inutile !!! Par contre les bénévoles qui fabriquent et fournissent des masques telles que Roger et son épouse, je ne crois qu'ils pensent être encore au 18è siècle mais plutôt qu'ils savent être utiles !! Et encore une fois puisque tu ne sembles pas avoir compris ce que j'ai écrit, je te le répète "je ne trouve pas cette situation normale, mais l'urgence est d'en sortir" pas juste d'écrire sur un forum "non, mais on est où là ?? Comme une autre dirait;"allo, non mais allo quoi" !!!
Fred2401
Fred2401
VIP 2000
VIP 2000

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Furax le Ven 24 Avr 2020 - 8:21

Oulah ça fait un peu trop de lecture pour moi ce post par contre ton lien pour ce masque ne fonctionne plus [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

___https://www.porsche-996-997.com___
N'oubliez pas le bonjour du porschiste !!  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"On ne gagne pas une guerre en mourrant pour sa patrie, on gagne une guerre en faisant en sorte que l'autre enculé d'en face meurre pour la sienne" Georges S. PATTON.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Furax
Furax
VIP 5000
VIP 5000

Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par bibi-72 le Ven 24 Avr 2020 - 8:53

Je trouve le forum et les échanges de plus en plus agressifs...  Cool
C'est moi ou le confinement ?
bibi-72
bibi-72
5000 tr/m
5000 tr/m


Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par benfuit le Ven 24 Avr 2020 - 9:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

C'est pas tant que de le dénoncer soit une polémique, mais surtout que c'est complètement inutile !!! Par contre les bénévoles qui fabriquent et fournissent des masques telles que Roger et son épouse, je ne crois qu'ils pensent être encore au 18è siècle mais plutôt qu'ils savent être utiles !! Et encore une fois puisque tu ne sembles pas avoir compris ce que j'ai écrit, je te le répète "je ne trouve pas cette situation normale, mais l'urgence est d'en sortir" pas juste d'écrire sur un forum "non, mais on est où là ?? Comme une autre dirait;"allo, non mais allo quoi" !!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je trouve le forum et les échanges de plus en plus agressifs...  Cool
C'est moi ou le confinement ?
benfuit
benfuit
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Furax le Ven 24 Avr 2020 - 9:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je trouve le forum et les échanges de plus en plus agressifs...  Cool
C'est moi ou le confinement ?

+1 c'est un peu comme la télé dès que tu vas sur le forum il y a du coronavirus à toutes les sauces et forcément comme tous les sujets polémiques il y a les pour les contre et ceux qui ne se prononcent pas et du coup ça échauffe un peu les esprits.
Pour ma part je ne suis ni pour ni contre bien au contraire Cool

___https://www.porsche-996-997.com___
N'oubliez pas le bonjour du porschiste !!  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"On ne gagne pas une guerre en mourrant pour sa patrie, on gagne une guerre en faisant en sorte que l'autre enculé d'en face meurre pour la sienne" Georges S. PATTON.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Furax
Furax
VIP 5000
VIP 5000

Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Macmarcus le Ven 24 Avr 2020 - 10:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je trouve le forum et les échanges de plus en plus agressifs...  Cool
C'est moi ou le confinement ?

Je dirais que c'est ni l'un ni l'autre. Certes, le temps des échanges est un plus long que d'habitude, et du coup le confinement offre le loisir (si j'ose dire) d'échanger davantage sur ce qui se passe dans notre société. Mais il n'est pas responsable pour autant des différences qui existent entre nous sur ce forum.
Ce temps qui est offert permet de bien marquer la différence de nos idées que nous nous faisons sur notre société, et surtout, de ce que l'on veut faire de cette société. Cet exemple-ci est criant. Alors qu'une écrivaine fait un appel général pour soutenir des femmes dans une situation d'esclavagisme moderne (obligées à travailler sans salaire), on a d'un côté ceux qui maintiennent le fait qu'il faut se taire, et de fait, de laisser continuer à maltraiter ces femmes, et de l'autre côté, ceux dont je fais parti, qu'il faut arrêter de fabriquer ces masques pour "secouer le cocotier" et mobiliser immédiatement les pouvoirs publics. Ce qui d'ailleurs a été fait à Lille.
Pourtant, au-delà de ces jugements, au départ, sur ce forum et ailleurs, rien ne nous destine à être différent. On est tous logés à la même enseigne dans le cloaque actuel. Nous sommes tous en souffrance. Il semblerait donc que ce soit cette souffrance que chacun subit, chez soi, et à la manière que nous l'interprétons, qui nous conduit à nous distancier. Car pour moi, je ne vois aucune agressivité, mais seulement de la distance.
Quelqu'un qui me traite de "bête", ou "d'ignorant", colporteur de "fausses idées", etc, comme j'ai pu le subir hier par un membre du forum, cela me touche peu, au fond. Je me dis que chacun vit sa vie, et que nos différences marquées par nos idées "professionnelles" sont bien relatives par rapport à ce que vit l'ensemble de la population française, mondiale, et de fait, l'humanité aujourd'hui.
En revanche, creuser des différences par le simple fait de discuter sur nos projets sociétaux, et humanitaires, me touche un peu plus, pour ne pas dire un peu trop, sur ce forum. Des contradictions, je les vis déjà tous les jours avec mon père que je dois protéger des soignants, parce que les professionnels de la santé n'ont pas le matériel adéquat. Et il faudrait que je me taise face à ce gouvernement ?
Pour finir, il faut bien que je le dise. Je ne suis pas plus énervé que d'habitude. Un peu plus lucide peut-être ? Je l'espère, pour que l'échange soit au service de la fraternité, et non pas à celui de la haine et de l'enfermement.
Macmarcus
Macmarcus
9000 tr/mn
9000 tr/mn


Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par bibi-72 le Ven 24 Avr 2020 - 11:05

Pour ma part, je pense que les avis peuvent être partagés, échangés et la contradiction relevée. en revanche, les jugements et autres attaques personnelles à l'emporte pièce, elles n'ont pas grand chose à faire sur un forum Porsche. Enfin, c'est mon point de vue.
J'aime bien le débat, mais dans la bienveillance. La bienveillance n'empêche d'ailleurs pas de dire ce que l'on pense...
bibi-72
bibi-72
5000 tr/m
5000 tr/m


Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Gillou91 le Ven 24 Avr 2020 - 22:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mieux vaut travailler dans certaines entreprises dites "essentielles" que de soigner des malades en milieux hospitalier, telle est la triste réalité ICI  (server de transfert) non commentée à la "populace"..... 

Cela pourrait faire désordre  Smile

___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gillou91
Gillou91
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par roda16 le Sam 25 Avr 2020 - 8:02

Ma femme à finit de "bosser" sur les masques de la commune, elle les a remis au service technique de la commune ( L'imprimé n'est pas terrible (à mon goût)   Mais pas le choix Surprised Je ne sais pas comment cela sera distribué ??  Peut être revendu sur le LBC  Smile (Je déconnes) ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

___https://www.porsche-996-997.com___
roda16
roda16
roda16
VIP 5000
VIP 5000

Age : 73

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par FAB991 le Sam 25 Avr 2020 - 8:56

Que dire des masques prevu pour les buralistes : pour avoir un minimum de marge on impose une quantité mimima  ...Mais quand tu as un petit tabac dans un  petit village.... Et si y arrivent après les grandes surfaces y te resteront sur les bras mais eux y s en foutent ils les auront vendus en masse... Meme dans une situation de crise on fait des calculs de bisness man Smile Smile Smile Mais sa ils le disent pas les medias Smile
FAB991
FAB991
VIP
VIP


Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Flat Drôme le Sam 25 Avr 2020 - 9:16

         . . . Avant ils obligeaient les gens "à taper" dans leur bas de laine pour manger ! 
Aujourd'hui , ils les obligent à mettre des "coups d'ciseaux" dans le linge de famille pour respirer . . . 


     *  C'est la p'tite réflexion du matin , du moment . . .  angel
Flat Drôme
Flat Drôme
VIP 5000
VIP 5000

Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par FAB991 le Sam 25 Avr 2020 - 11:17

Un pas en avant deux en arriere Ils ont gazées les infermieres stigmatisée et tuée à feu lents les petits commerces et les buralistes que le mon tellement en avant en ce moment diaboliser hier!!Les tabacs dans les zones frontalieres sont pris d assaut des queues enormes du au retour des fumeurs qui se fournissaient à l etranger!! et qui rentraient dans les stat. pour faire baisser les chiffres vers le bas ! Encore un gros mensonge d état!!! Certains bureaux de TABAC nom plus une cigarette à vendre parfois 5 jours avant la livraison suivante!!Je vous laisse méditer les amis et faire passer ce mensonge d état sous le couvert du fameux CANCER!Y fume et paye les taxes à l etranger et se font soigner lourdement en FRANCE!! CHERCHER Lerreur!!
FAB991
FAB991
VIP
VIP


Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par FAB991 le Sam 25 Avr 2020 - 11:42

Bravo Roger pour le geste de solidaritée...
FAB991
FAB991
VIP
VIP


Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Elbarbou le Sam 25 Avr 2020 - 18:09

Un toubib couillu

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Elbarbou
Elbarbou
7000 tr/m
7000 tr/m

Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Gillou91 le Mer 29 Avr 2020 - 21:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], ce toubib, je l'avais vu également dans la matinale "l'oeil des pros" avec le même entrain  jocolor  D'ailleurs, cette émission est plutôt "cash", ce qui dénote sacrément avec les platitudes complaisantes de TF1/LCI et consoeurs..... sans même évoquer BFM, la pire  beurk




Au passage, je remercie publiquement la p'tite entreprise "Danielle § Roger" pour un nouvel arrivage de protections "maison". Sur ce coup là, n'étant pas prévenu de cette livraison spéciale, nous avons même pensé que l'envoie venait de notre municipalité du sud...
Et bin non, rien du tout de leur part....  Razz    

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Là, nous sommes parés devant la psychose.... Inauguration la semaine prochaine, pour le coiff tifs !  angel  
 Encore des GROS  Bisou + un GROS [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] à Danielle § Roger !


Dernière édition par Gillou91 le Mer 29 Avr 2020 - 23:06, édité 1 fois

___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gillou91
Gillou91
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par tatayé le Mer 29 Avr 2020 - 23:02

Bravo a Roger. jocolor
Aujourd'hui grosse journée au boulot 15 millions de masques fraichement arrivé avec un avion rempli de palettes dans les soutes cargo et plusieurs centaines de cartons en guise de passager. pratiquement 2 h a décharger tout ça sous l’œil attentif de la gendarmerie. 20 agents a la chaines.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



         Si tu dors et que tu rêves que tu dors, il faut que tu te réveilles deux fois pour te lever.
Wolfgang Amadeus tatayé.
tatayé
tatayé
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par CARAIBAM le Mer 29 Avr 2020 - 23:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Bravo a Roger. jocolor
Aujourd'hui grosse journée au boulot 15 millions de masques fraichement arrivé avec un avion rempli de palettes dans les soutes cargo et plusieurs centaines de cartons en guise de passager. pratiquement 2 h a décharger tout ça sous l’œil attentif de la gendarmerie. 20 agents a la chaines.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu bosse chez AF?
CARAIBAM
CARAIBAM
VIP
VIP

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par tatayé le Mer 29 Avr 2020 - 23:18

Oui.

___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



         Si tu dors et que tu rêves que tu dors, il faut que tu te réveilles deux fois pour te lever.
Wolfgang Amadeus tatayé.
tatayé
tatayé
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par roda16 le Jeu 30 Avr 2020 - 7:05

@[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], ce toubib, je l'avais vu également dans la matinale "l'oeil des pros" avec le même entrain  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  D'ailleurs, cette émission est plutôt "cash", ce qui dénote sacrément avec les platitudes complaisantes de TF1/LCI et consoeurs..... sans même évoquer BFM, la pire




Le docteur Hamon ne "Mâche" pas ses mots sur ce gouvernement d'incapables ( très bon toubib, c'était notre médecin quand nous habitions Clamart "  ....

___https://www.porsche-996-997.com___
roda16
roda16
roda16
VIP 5000
VIP 5000

Age : 73

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Elbarbou le Jeu 30 Avr 2020 - 8:11

C'est le Dr MARTY dans la vidéo Roda

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Elbarbou
Elbarbou
7000 tr/m
7000 tr/m

Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par roda16 le Jeu 30 Avr 2020 - 8:49

Oui , mais c'était pour en citer un autre !   clin

___https://www.porsche-996-997.com___
roda16
roda16
roda16
VIP 5000
VIP 5000

Age : 73

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par motje le Dim 3 Mai 2020 - 12:06

Français et belges, tous unis dans le même bain ... Razz

Tout est dit ci-dessous :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
motje
motje
3000 tr/mn
3000 tr/mn

Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par CARAIBAM le Dim 3 Mai 2020 - 12:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Oui.
Bon courage dans cette période bien difficile en particulier dans l'aérien.
CARAIBAM
CARAIBAM
VIP
VIP

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par tatayé le Dim 3 Mai 2020 - 12:49

clin

___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



         Si tu dors et que tu rêves que tu dors, il faut que tu te réveilles deux fois pour te lever.
Wolfgang Amadeus tatayé.
tatayé
tatayé
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Gillou91 le Sam 16 Mai 2020 - 21:12

Pour clore ce sujet, un bref récapitulatif juste à propos de nos "élites" sur le non/oui (rayez la mention inutile) de ces protections.....



Tout comme les phrases cultes du Dîner de Cons... Là, je pense qu’avec l’équipe de branquignoles qu’on a, les 52 mercredis à venir sont complets Surprised   Smile


___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gillou91
Gillou91
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par benfuit le Sam 16 Mai 2020 - 22:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Pour clore ce sujet, ...

Souhaites-tu qu'il soit verrouillé?
benfuit
benfuit
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Gillou91 le Dim 17 Mai 2020 - 3:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

___https://www.porsche-996-997.com___
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gillou91
Gillou91
VIP 10 000
VIP 10 000

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par roda16 le Dim 17 Mai 2020 - 6:17

+1, Malheureusement les 52 sont à multiplier par 2 voir par 7 si il repasse "l'arrogant" .....   Razz Wink

___https://www.porsche-996-997.com___
roda16
roda16
roda16
VIP 5000
VIP 5000

Age : 73

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Flat Drôme le Dim 17 Mai 2020 - 10:02

    .... Sauf de leur payer des années d'heures sup durant des années , ce gouv' nous jette la balle dans les pattes 
en nous offrant la possibilité de faire don de CP , d'offrir nos appart "bord de mer" , etc .... 
Bin voyons.... !!!  
Et c'est sans compter les spots qui tournent en boucle , comme quoi faut donner pour les femmes battues ,  
les jeunes homo en détresse , pour la recherche , etc .... et j'en oublie des pires et des meilleurs !  Paf
Flat Drôme
Flat Drôme
VIP 5000
VIP 5000

Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

essais Re: Histoire de masques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum